2 € France 2015 - Marignan Agrandir

2 € France 2015 - Marignan

La piece de 2 euros commemorative France 2015 devait commemorer le 500e anniversaire de la bataille de Marignan.

Plus de détails

  Monnaie de Paris

2EURO-2302

12 autres produits dans la même catégorie :

Précédent
Suivant

La France commémore cette année une grande bataille de son histoire et célèbre le 500e anniversaire de la bataille de Marignan, qui fut l'une des premières victoire du roi François 1er en Italie.

Malheureusement pour les numismates, la commission européenne a bloqué la sortie de cette pièce, pour éviter de froisser les susceptibilités Italiennes. La France de son côté, a bloqué la sortie de la pièce belge prévue pour commémorer les 200 ans d'une autre bataille, celle de Waterloo qui avait vu la défaite des armées Napoléoniennes.

  • Poids (g) 8.50
  • Pays d'émission France
  • Année d'émission 2015
  • Type 2 euros commémorative
  • Valeur Faciale 2 euros
  • Métal Bimétallique (maillechort / cupronickel)
  • Qualité neuve non circulée courrant sortie de rouleau
  • Diamètre (mm) 25.75

Monnaie de Paris - Ici on frappe la monnaie et les esprits

La Monnaie de Paris est la monnaie de la France. Il s'agit d'un établissement public à caractère industriel et commercial qui exerce notamment la mission régalienne de fabrication de la monnaie nationale française. Créée en 864 sous le règne de Charles II, elle est la plus vieille institution française encore en activité.

Jusqu'en 2007, la Monnaie de Paris était le nom « commercial » de la Direction des Monnaies et Médailles qui faisait partie duministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. La Monnaie de Paris a acquis son autonomie et s'est vu conférer la personnalité juridique par la loi no 2006-1666 de finances pour 20073.

La Monnaie de Paris emploie actuellement 500 personnes4 et travaille sur deux sites : l'Hôtel de la Monnaie de Paris et l'établissement monétaire de Pessac, en Gironde (respectivement 55 % et 45 % de l'effectif).

Les missions de la Monnaie de Paris sont fixées par l'article L. 121-3 du code monétaire et financier. Pour le compte de l'État, en situation de monopole, elle frappe la monnaie métallique courante.

Elle exerce par ailleurs des activités commerciales, en secteur concurrentiel :

  • Production et vente de monnaies métalliques courantes étrangères, de monnaies de collection, médailles et décorations
  • Création de fontes d'art et bijoux sous la marque déposée Monnaie de Paris
  • Gestion du Musée de la Monnaie de Paris et entretien de l'Hôtel de la Monnaie (éditions particulières de médailles et cadeaux d’entreprises personnalisés et mise à disposition des salles de l’hôtel de la monnaie, quai de Conti aux événementiels des entreprises, administrations et collectivités)
  • Lutte contre la contrefaçon et fabrication d'instruments de marque et de garantie.

Au niveau européen, le site de Pessac a également été désigné pour abriter, outre le Centre national d'analyse des pièces (CNAP), le CTSE (Centre technique et scientifique européen), qui analyse et classifie les pièces contrefaites en euros dans toute l'Europe. Ce centre agit dans le cadre de l’Office européen de lutte antifraude et au titre de la coordination technique des États membres en matière de lutte contre la fausse monnaie.

(source : Wikipedia)